Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 16:09

Nous voilà enfin dans un domaine..les rois du monde !!! la France est en tête de la population la plus râleuse suivant un sondage assez sérieux d’Opinion Way, tellement râleurs qu’une célèbre assurance a créer un  Championnat Français des râleurs.

Râleurs et pessimistes car il ne suffit pas visiblement de râler, nous rajoutons en plus le pessimiste, c’est simple, même la Mongolie est devant  nous sur la « carte mondiale du bonheur » !

Le cocktail des deux est explosif et le « appelez-moi le Directeur » de la célèbre publicité télévisée devient un modèle de pensée et de fonctionnement.

Tout le monde râle, tout le monde se plaint et notre monde à nous « celui des chiens et des chats » n’échappe pas à la règle.

Le problème n’est pas de râler ou de se plaindre, c’est même assez bénéfique puisque c’est une manière d’évacuer ses frustrations, ses souffrances, la question est de savoir est ce que râler est simplement « une soupape de sécurité » ou bien est ce que râler implique  des solutions aux problèmes sous-jacents exposés ?

La plupart les râleries ou les plaintes tombent dans le vide, pas entendues, pas comprises, pas adressées à la bonne institution, la bonne personne, la plupart nous râlons dans le vide.

Si c’est juste une soupape de sécurité alors râlons çà fait toujours du bien ! Par contre si derrière la râlerie ou la plainte il y a une réelle demande, posons-nous les bonnes questions : est-ce que cette demande peut-elle être vraiment comprise ou pas ?  est- ce que l’interlocuteur choisi est-il le bon interlocuteur, la bonne cible ? est-ce que l’agressivité est-elle le bon moyen pour s’exprimer. Vous allez me dire : ou veux-tu en venir avec tout cela ?

J’y viens…

J’y viens mais peut-être pas dans le sens ou vous le souhaiteriez, en tout cas pour ceux qui n’ont pas arrêter de se plaindre et de râler tout au long de cette année….J’y viens et je dis à tous les râleurs ok moi je sais ce que vous vivez, moi je suis sur le terrain comme vous, moi je vis les mêmes galères comme vous, moi, comme vous, je compte les sous à la fin du mois pour payer les croquettes, moi  je sais comme vous faire des prouesses d’équilibristes pour boucler une fin de mois, moi je sais comme vous qu’il y a des jours ou je me prends la tête entre les mains en me disant « ma passion va me faire mourir », et comme vous je continue parce que cela ne s’explique pas avec des mots, c’est dans les tripes l’amour du chien.

Comme vous, il y a longtemps j’ai râlé contre le Syndicat car finalement il faut bien un responsable et le Syndicat est tout trouvé et là on s’en donne a cœur joie, le syndicat ne défend pas les éleveurs, le syndicat ne prend pas position, le Syndicat est vendu aux « gros » éleveurs, le Syndicat et la MSA sont en « cheville », le Syndicat touche des pots de vin,  le Syndicat …le syndicat…le syndicat….blablabla…cette année vous vous êtes déchainés, déchainés sur vos pairs du Syndicat sans réflexion, sans une once de question, vous avez été jusqu’à l’absurde, le mettant au pilori sur les medias sociaux parce que c’est simple, facile…poussant, les yeux fermés, avec votre horde un pseudo syndicat …en avant de la scène , sa chute ne sera d’ailleurs plus que haute, vous laissant aveugler par des promesses qu’il ne pouvait pas tenir du fait de son illégitimité.

Vous avez rejoint des collectifs dont les solutions à vos revendications ne sont ni plus ou moins des reprises de propositions du SNPCC de 2008, perdant votre énergie car le monde politique n’a que faire de petit groupement gigotant dans le vide.

Ma différence aujourd’hui avec vous, est qu’il y a longtemps j’ai ouvert les yeux, regardé différemment, poser les bonnes questions, et réfléchis. Je ne vous donne pas une leçon de moral, je dis simplement :

Vous voulez faire avancer les choses alors arrêtez de vous disperser dans des actions totalement inefficaces, suicidaires….

Vous voulez faire avancer les choses alors réfléchissez et arrêtez de croire toutes les imbécilités qui circulent sur le Syndicat, sans aucun fondement car vous êtes-vous poser la question : sur quoi de concret se base ces affirmations ? le dossier sur la MSA par ex : qu’est-ce que vous avez comme données précises pour valider les affirmations totalement fantaisistes de certaines personnes ?

Vous voulez faire avancer les choses alors mouillez la chemise et participez réellement au travail du Syndicat. C’est facile de critiquer, d’agresser c’est facile ..surtout quand on ne se donne pas la peine de vouloir savoir exactement ce que nous nous faisons tous les jours, quotidiennement, parfois dans l’ombre car les dossiers sont parfois tellement sensibles qu’ils ne peuvent être exposés.

 

Vous voulez que vos plaintes et vos râleries puissent être entendues alors exprimez les au bon interlocuteur  tout en sachant que ce dernier n’est pas le Père Noel : les miracles ne sont pas dans sa hotte…par contre tout sera fait pour que l’avenir puisse  être envisagé avec plus de douceur, plus de joies, plus de reconnaissances.

 

Une montagne de travail, une montagne de dossiers, une montagne à gravir ….ce que nous voulons, nous tous, membres du Syndicat c’est que de ces montagnes n’accouchent pas de souris …et pour y arriver c’est de vous tous que nous avons besoin, alors rejoignez-nous au lieu de vous disperser car seule la force est le nombre.

 

Françoise Martin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires