Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 07:13

 L’Ordre vétérinaire, peut-être titillé par les copies de certains articles de ce blog ….vient d’accepter après deux courriers recommandés de prendre acte de la plainte à l’encontre du « grand docteur blanc »

Quelle suite sera donnée à ce triste épisode ? à ce jour le rapporteur nommé n’a toujours pas pris contact avec la propriétaire du chien, ce grand chien dont les cendres reposent à jamais dans une belle urne en céramique.

Le grand docteur blanc aura-t-il juste une tape sur les doigts, un rappel à l’ordre (!!), ou bien une sanction un peu plus importante…à suivre..

L’Ordre Vétérinaire n’a toutefois pas botté en touche, et à ce titre il a toute ma gratitude.

« Le grand docteur blanc » a-t-il émis un « mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa », a-t-il battu sa coulpe ? que nenni, au lieu de cela, sa horde d’avocat s’est abattue par l’intermédiaire de courriers recommandés d’une part sur la pauvre propriétaire du chien décédé, et d’autre part sur moi-même.

Paraît-il que ce « grand docteur blanc » se serait reconnu dans mes écrits….Si tant que cela puisse être possible, il aurait alors acquis la conscience de soi grâce aux données venant de l’extérieur, ce qui ferait certainement plaisir au grand philosophe qu’était Hegel !!

Cela laisserait également supposer que son volume de matière grise situé derrière ses yeux et plus particulièrement dans la partie antérieur du lobe frontal du cerveau, siège à priori de la conscience de soi, important indicateur de la capacité de réflexion sur soi-même, existe…..non mais je rêve, je fabule, que dis-je je m’égare….

Parait-il que je tiens des propos diffamatoires à l’encontre du Docteur X… Le Docteur X par l’intermédiaire de Maître Y cherche alors à m’interdire d’écrire utilisant un procédé vieux comme le monde : faire peur…la menace en filigrane d’un procès en diffamation…nous ne sommes plus, dans cette affaire, a un procès près…

Mon premier article intitulé « l’Omerta et le monde vétérinaire » ne peut être assujetti à une attaque en diffamation, si tant ce que cela puisse être possible du fait des termes employés, cet article étant parut en 2009, il a y a prescription, l’action en diffamation ne pouvant être recevable que pendant 3 mois après la mise en ligne.

D'un « avocat » ignorant, c’est la robe que l’on salue…..(l'Ane portant des reliques Jean de la Fontaine)

Devrais-je alors avoir peur pour avoir écrit « le refus de soin et le grand docteur blanc ? »

Devrais-je alors museler ma parole et passer sous silence l’inacceptable parce que le spectre d’une cour de justice m’est présenté en parenthèse, à moins qu’il ne s’agisse peut-être du « spectre de la paix » du peintre Véronèse… !!!!!!!

 

Les événements futurs nous le diront.

Françoise Martin    

Partager cet article
Repost0

commentaires

Estelle 21/10/2010 18:11


Tous mes encouragements face à cette adversité


Cathy 21/10/2010 13:20


Comme d'habitude Françoise les choses sont dites et surtout ne te tais jamais !
Bises
Cathy