Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 15:53

Quand on voit c'qu'on voit et qu'on sait c'qu'on sait, on a bien raison d'penser c'qu'on pense et puis d'ne rien dire ! »

Ma seule différence avec la Madeleine Proust est qu'au lieu de ne rien dire....je parle, je parle fort .....que cela déplaise à certains d'entres vous qui me lisez, tant pis, que les invectives qui pourrissent mon ordinateur continuent, que les rumeurs les plus perverses, les plus vulgaires, les plus  pernicieuses véhiculées par des forums de couleur dénués d'éthique et de respect circulent, que les vindictes écrites par ces soi-disant spécialistes de l'éducation canine leur permettent de lâcher cette agressivité qui dissimule simplement la peur de se remettre en question, leur savoir ne reposant que sur les postulats ancestraux sur lesquels ils ont bâtis leurs certitudes....

Peu m'importe je continuerais à parler fort....à parler fort pour dénoncer.....dénoncer.....dénoncer la violence que nos compagnons subissent quotidiennement...dénoncer la honte des pratiques existantes encore dans certains clubs canins pourtant validés par la SCC.....dénoncer et montrer du doigt ces professionnels de l'éducation canine qui jouent les « rambos » sur les terrains dit d'éducation, s'exprimant sur les forums internet en expliquant à des néophytes que le collier à pointes est une méthode traditionnelle non violente.....dénoncer les idées passéistes qui consistent à nous parler toujours et encore de dominants-dominés....des chiots secoués par la peau du cou pour les corriger...ou le museau mis dans le pipi et les excréments pour apprendre la propreté....

 

Ce jeune labrador de 18 mois ne verras pas éclore les nouveaux crocus de son jardin, il n'humera plus l'odeur de la nature qui se réveille après l'hiver et qui faisait frémir ses moustaches, il n'aura pas fêté Noel cette année, son cadeau a été la piqure de la mort....il a rejoint le paradis des chien parce qu'il grognait et montrait ses jolies dents.

Ces maîtres responsables de la décision qu'ils ont prise ne lui ont pas donné le temps nécessaire pour se modifier car en mon « âme et conscience » il pouvait changer, il avait mis 16 mois à être ce qu'il était devenu..... il n'est devenu que ce que les êtres humains avaient fait de lui..... il lui fallait un peu plus de temps qu'une semaine.....pour reprendre confiance...pour accepter de vivre avec les autres différemment.

Il n'a pas eu le temps....son seul tort a été de se rebeller devant l'inacceptable, son seul tort a été de refuser de subir la loi de « l'éducateur canin », la loi du plus fort mais est ce que le terme éducateur peut être employé, je vous laisse seuls juges.

Ce professionnel connu n'a comme « méthode » que cette croyance ancestrale où l'être humain est le dominant, l'animal le dominé celui qui doit se plier devant  l'être suprême.....

Aurais-tu pauvre chien la moindre velléité de refus que tu es pendu....oui vous avez bien lu : PENDU....pratique connue dans certains clubs canins comme technique de rééducation appelée indifféremment « la corvée de bois, ou faire du manège », pratique commune chez certains professionnels à domicile : la pendaison.

Pas besoin de matériel sophistiqué, un collier étrangleur (le terme est choisi...), une laisse et un petit peu de force et le tour est joué : le chien est décollé du sol sur les deux pattes arrières, puis quelque fois soulevé complètement, le collier étrangleur faisant son office, le chien est remis sur ses pattes lorsque la respiration lui manque un peu trop.....certains vont subir cette pendaison quotidienne jusqu'à ce que soi-disant ils plient définitivement...

Que l'on ne vienne pas me dire que cela n'existe pas...que je délire...que j'invente...je l'entends régulièrement dans mes consultations de comportementaliste....le sujet semble tabou....personne n'ose en parler et pourtant....et pourtant c'est quotidien....

Pauvres éducateurs canin dont la misère intellectuelle s'exprime à travers la violence, dont l'incapacité de se remettre en cause ne cache que la peur d'une vision inconnue celle d'une autre relation avec l'animal.

Pauvres éducateurs canin dont, pour certains, le seul schéma de travail est la relation dominant-dominé.....vous criez haut et fort que vous êtes des spécialistes de l'éducation, des spécialistes du comportement canin, que vous aimez les chiens...je ne veux pas entendre que vous aimez les chiens, ils ne me semblent servir qu'à assouvir vos instinct de bourreau, ils ne sont que le paratonnerre de votre incompétence.

 

Propriétaires de chiens, ne laissez pas vos compagnons devenir des victimes, ne cautionnez pas la violence, refusez le collier à pointes, refusez le collier étrangleur que l'on vous impose dans certain club canin.

La violence ne fera jamais de vous un leader, vous ne serez jamais respecté par votre compagnon, vous serez simplement craint mais ne doutez jamais qu'un jour ou l'autre, à un moment ou à un autre, ce chien qui est le compagnon de votre vie grognera et vous montera les dents parce que vous ou le soi-disant éducateur canin vous lui aurez montré que l'être humain est un prédateur irrespectueux et non pas un être de confiance porteur de savoir et de charisme.

Faites confiance à des éducatrices ou éducateurs canin qui vous parlent de relation d'autorité et non pas de domination, qui vous parlent d'amour et non pas de violence, qui vous parlent de respect de l'autre et non pas de dominé.

Il existe d'excellents professionnels, vous en avez besoin... cherchez les...

La violence n'est pas un moyen d'éducation, c'est seulement la porte grande ouverte à une mort future.

 

Le jeune labrador est mort parce qu'il osé dire à ses maîtres qu'ils n'étaient pas à la hauteur, a osé dire qu'il n'était pas d'accord, a osé dire...osé dire...osé dire.....il s'est tu à jamais.

Pour lui et pour les autres, je pense au Pasteur Martin-Luther King qui dans un sermon à Atlanta a dit :   

 « Nous cessons de vivre le jour où nous passons sous silence les choses qui comptent pour les autres »

 

Je continuerai à parler fort....

Françoise



 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

Bri 11/07/2014 22:48

Vous avez 1 million de fois raison. Il ne faut pas agresser les chiens mais les éduquer - compréhension, communication, renforcement positif, patience et raison. Mais vous faîtes comme ces
"soi-disant" éducateurs, vous tenez des propos agressifs. Vous semblez passionnée par cette problématique et félicitation. Il semble que votre stratégie devait être revue pour atteindre la cible et
pour obtenir des résultats.

Sandrine 21/08/2011 18:38


Je suis toute neuve dans le milieu de l'éducation canine et après avoir beaucoup lu, écouté, réfléchi, observé, je fais le constat que votre position sur les problèmes d'éducation me "rassure".
Ainsi, j'ai raison de douter, d'essayer, de chercher et de me remettre en cause tous les jours, dans toutes les situations que me présentent les chiens. Mon soucis majeur est de créer une
communication efficace qui permettra à nos deux espèces d'avancer ensemble. Certains m'ont prise pour une idéaliste, une grande rêveuse qui refuse la violence et la force. Ce n'est pas vrai ; je
refuse juste viscéralement que ce soit LA solution. Nous sommes tous différents, il y a donc pour moi multitude de solutions.
Merci de votre blog qui me permet d'oser .... ne pas avoir trop de certitudes et d'inertie mentale ! .


charpla 02/04/2011 16:16


moi aussi je suis sidérée et je ne connaissais pas ces pratiques! l'exemple de ce chien mort car pendu trop longtemps est plus qu'horrible!!! et en dehors du fait que ces "educateurs" ne sont que
des pauvres types, et je pése mes mots, je me demande aussi ce qu'il faut avoir dans la tete pour agir de cette façon, de quelle façon on peut regarder un chien pour pouvoir le pendre au bout d'une
laisse, dans quelle mesure quelqu'un de normalement constitué va pouvoir faire ça en se disant:j'ai raison.
j'avais deja vu la cruauté des hommes sur les sites de sauvetage des chevaux, c'etait deja edifiant , (heureusement que j'ai decouvert les chuchoteurs )mais la, avec les chiens, c'est le bouquet,
l'apotheose.merci à toi, françoise, d'"ouvrir ta gueule" et sache que tu n'es pas seule!
bravo!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Claire 07/03/2011 19:15


GO Françoise !
Bravo, que c'est bien dit.
Faudra-t-il subir encore longtemps cette mentalité tout droit sortie du moyen-âge, prônée par des types frustrés qui défoulent leur propre violence sur des animaux innocents ?
Il a été prouvé que cette philosophie est erronnée...et il est grand temps de tourner la page !
Je mets un lien de cet article sur mon blog, si tu permets...

Claire


Oui Oui 04/03/2011 10:29


personnellement je ne ferai pas confiance à quelqu'un...même pro pour éduquer mon chien....chaque race est différente et croyez vous qu'un éducateur canin connaisse toutes les races de a à z....moi
j'ai toujours eu des basenjis chiens très difficiles à éduquer car il faut une main de fer dans un super gant de velours...la gentillesse avec cette race paie et un éducateur comme ceux dont vous
parler me le tuerai....bref un peu de patience, beaucoup d'amour et de fermeté et vous pouvez avoir un chien bien éduquer,,,si problème allez chez un comportementaliste il vous dira quoi faire sans
le maltraité.